Accueil

La route nationale d’Alaska, Yukon
La Route de  l'Alaska au Yukon

Tableau d’Affichage

L’Administration contribue à la bibliothèque en ligne

Le Bureau du coordonnateur fédéral des États-Unis (United States Office of the Federal Coordinator) a procédé au lancement d’une bibliothèque numérique qui compile, organise et conserve pour le public un grand nombre des rapports, cartes, analyses et autres travaux sur les projets du pipeline du versant nord de l’Alaska qui remontent aux années 1970. L’Administration a fourni plus de 130 documents à la collection, qui vise à servir de ressource pour le public en général, les historiens, les étudiants, les fonctionnaires, les chercheurs de l’industrie et autres. La bibliothèque, consultable et accessible par le Web et qui a pour nom The Pipe Files – Alaska Gas Line, est disponible à l’adresse The Pipe Files.

Directrice adjointe fait une présentation en Alaska

En septembre 2012, la directrice adjointe de l’Administration du pipe-line du Nord, Chrystia Chudczak, a fait une présentation lors du Congrès annuel sur les ressources pétrolières et gazières à Anchorage, en Alaska. Voyez sa présentation.

Le projet de gazoduc de l’Alaska étudiera le gazoduc d’exportation de gaz naturel liquéfié (GNL)

En mai 2012, TransCanada Pipelines Ltd. a écrit à l’Administration du pipe-line du Nord (Administration) pour la laisser savoir qu’elle ne fera pas de dépôts réglementaires au Canada en octobre 2012 en ce qui a trait au projet de gazoduc de la route de l’Alaska (GRA), comme cela était prévu à l’origine. En fait, TransCanada et les producteurs gaziers de la région de North Slope ont convenu d’étudier une option d’exportation de gaz naturel liquéfié (GNL) localisée entièrement en Alaska afin de commercialiser les réserves gazières de la région de North Slope.

Mentionnons que TransCanada a obtenu la permission de l’État de l’Alaska, qui a fourni une partie du financement nécessaire au développement du projet, de retarder sa demande d’approbation réglementaire aux États-Unis jusqu’en octobre 2014. Vous trouverez à (en anglais) Alaska Gas Pipeline Project Office la lettre des Commissaires de Revenu et des Ressources naturelles de l’Alaska approuvant une modification au plan du projet et d’autres renseignements concernant l’état actuel du projet en Alaska.

TransCanada a présenté une « demande de manifestations d'intérêt » non contraignante pour la période du 31 août au 14 septembre 2012 afin d’évaluer le potentiel des engagements en matière de transport par le GRA ou la route du GNL et de définir les parties intéressées aux futures discussions commerciales.

TransCanada, avec l’aide des producteurs gaziers de l’Alaska, a l’intention de maintenir l’option du GRA en attendant l’aboutissement de son étude de la route du GNL. Elle a fait savoir à l’Administration que les travaux accomplis jusqu’ici seront utilisés pour appuyer toute activité future relativement au GRA.

L’Administration a informé directement les groupes autochtones du Canada potentiellement touchés par les changements apportés à l’échéancier du projet et de ses plans pour la suite des événements.

Modification de l’Entente de servitude entre le Canada et Foothills au Yukon

Depuis 1983, une entente de servitude existe entre le gouvernement du Canada et Foothills pour la portion du GRA se trouvant au Yukon. En 2010, TransCanada demande que cette entente soit modifiée afin d’allouer à l’industrie dix années supplémentaires – soit jusqu’au 20 septembre 2022 – pour prendre sa décision relativement à la construction de la section nord du GRA.

L’Administration a informé les Premières nations du Yukon et les groupes autochtones transfrontaliers du Yukon et de la Colombie-Britannique de la proposition visant à modifier l’Entente de servitude entre le Canada et Foothills au milieu de l’année 2011 et a sollicité leur rétroaction. Au cours des mois suivants, l’Administration et les groupes autochtones ont échangé par l’entremise d’une correspondance écrite et ont tenu un certain nombre de rencontres pour aborder les questions et les préoccupations concernant la modification proposée. Les résultats des consultations avec l’ensemble des Premières nations transfrontalières du Yukon et de la Colombie-Britannique dont le territoire traditionnel est traversé par la servitude ont été considérés pour prendre la décision finale quant à la demande de modification.

En juillet 2012, le ministre responsable de l’Administration a conclu une entente avec Foothills en vue de modifier l’entente de servitude et d’accorder à Foothills dix années supplémentaires, soit jusqu’au 20 septembre 2022, pour obtenir le consentement d’utiliser la servitude pour construire le GRA. Bien que la modification prolonge le délai d’obtention du consentement, elle ne modifie aucunement les autres modalités de l’entente.